Aujourd’hui engagée avec trois écoquartiers labellisés, la SERS s’est sentie concernée dés la mise en place du label EcoQuartier en 2012.

La démarche écoquartier

Pour promouvoir et développer ces principes, la démarche EcoQuartier a été créée en 2008 sous l’impulsion de l’Etat. En décembre 2012 est lancé le label national écoQuartiers pour répondre à l’objectif fixé par l’article 7 de la loi de programmation du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement.

Il est fondé sur 20 engagements, classés suivant 4 thèmes : la démarche et le processus du projet, le cadre de vie et les usages, le développement territorial et la prise en compte de l’environnement. Ce label évolutif n’est pas une norme, il n’existe pas de modèle d’urbanisme opérationnel.

Label écoquartier
écoquartiers de la SERS à Strasbourg

Une démarche portée par les collectivités

La démarche est adaptable au contexte et à tout type de commune, quelle que soit sa taille, son contexte, son histoire, sa culture et à tous les stades d’avancement du projet.

La démarche doit être portée par les collectivités. A travers des outils méthodologiques ou techniques, l’Etat propose un accompagnement aux porteurs de projet. Aussi, le Club EcoQuartier permet de regrouper toutes les initiatives et d’avoir accès au réseau EcoQuartier. Cet accompagnement est primordial du fait de la complexité et de la longueur de la démarche.

Processus de labellisation

L’état engage une campagne de labellisation annuellement. Les candidatures sont à faire sur la plate-forme écoQuartier, qui permet aussi le suivi du dossier de labellisation.

La démarche de labellisation se décompose en 4 étapes, de la conception à la vie du quartier.

étape 1 : L’écoquartier en projet

Cette phase a lieu en amont des phases d’études du projet. Les porteurs du projet, c’est-à-dire les élus et leurs partenaires, signent la Charte Ecoquartier. C’est le point de départ d’une réflexion commune entre les collectivités, l’aménageur et les citoyens.

étape 2 : L’écoquartier en chantier

Au début du chantier, une expertise du projet d’écoQuartier est réa- lisée afin de valider la conformité du chantier aux règles mentionnées dans la Charte. Des ajustements peuvent alors être faits si nécessaire.

étape 3 : L’écoquartier livré

C’est une seconde expertise après livraison de l’écoquartier.

étape 4 : L’écoquartier confirmé

Trois années après la livraison et suite à l’obtention du label étape 3, une phase d’évaluation de vie du quartier est mise en place. Elle concerne les porteurs du projet, qui s’auto-évaluent, mais aussi les habitants qui, à travers des questionnaires ou entretiens, font un retour d’expérience sur les trois années de vie. Cette étape permet aussi de mesurer l’effet levier de l’opération sur le territoire.

Trois labels en cours

L’ambition de la SERS est de développer et d’accompagner ces initiatives d’aménagement positives, afin de donner vie à des quartiers durables qui répondent aux attentes de leurs habitants.

Elle est engagée dans trois démarches de labellisation :

à STRASBOURG :

et à ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN :

La SERS est impliquée dans l’évolution de ce label en participant aux discussions sur la mise en place d’un référentiel d’évaluation des écoquartiers.

Plus d’informations sur www.ecoquartiers.logement.gouv.fr

Cycliste sur un pont

Découvrez nos écoquartiers

+ Voir toutes les réalisations